Actualités Ageprim

Portier cove : un écosystème méditerranéen naturel en plein monaco

En plus d’un quartier résidentiel qui comprendra 120 nouveaux appartements, villas et maisons, le promoteur à l’origine du projet Portier Cove est également déterminé à en faire un lieu naturel et écologique. Comme nulle part ailleurs dans la Principauté, la flore méditerranéenne invitera chacun à ne faire qu’un avec elle.

PORTIER COVE: RÉINTRODUIRE UN ENVIRONNEMENT NATUREL EN PLEIN MONACO

 Michel Desvigne, architecte chargé du projet de l’Anse du Portier, explique : « Compte tenu des dimensions proposées, nous pouvons légitimement considérer cette expérience comme la réintroduction d’un environnement naturel au cœur de la ville. »Portier Cove, également nommé Mareterra, sera agrémenté d’une longue esplanade sur le front de mer baptisée Promenade Prince Jacques. Les promoteurs ont aussi prévu de conserver un hectare de terrain pour y faire pousser une pinède naturelle, sans l’intervention de jardiniers. Desvigne souhaite implanter un véritable écosystème méditerranéen, offrant aux résidents et aux visiteurs la possibilité de profiter d’un environnement naturel et permettant à cet écosystème de s’épanouir sans interruption humaine. La flore a été soigneusement sélectionnée, en prêtant une attention toute particulière à l’arrangement de la végétation en fonction du type de sol, de sa taille et de l’inclinaison. Ce choix opéré pour Portier Cove, Monaco est très contemporain et audacieux, car les jardins exotiques font habituellement la renommée de la Principauté. Nous « favorisons l’évocation du grand paysage, de la nature, plutôt que la constitution d’un décor, comme cela se faisait au XIXe siècle, » souligne Desvigne. La pinède sera constituée d’espèces endémiques du pourtour méditerranéen. La végétation sélectionnée était déjà en culture depuis plusieurs années sur un site proche de Monaco, certains arbres, comme les pins d’Alep ou les pins parasols, ayant besoin de beaucoup de place pour pousser. Cette flore, qui devrait comprendre plus d’un millier d’arbres distincts et dont certains atteindront 15 mètres de hauteur, sera plantée dans différents espaces de l’Anse du Portier. Il nous tarde de visiter les jardins naturels de Mareterra lorsque le projet touchera à sa fin en 2025.